Salah Khelifa

Salah Khelifa est né à Ksibet-el-Médiouni le 21 mai 1943 ; c’est à l’école franco-arabe de sa bourgade qu’il obtint son CEPE ; il poursuivit ses études secondaires au Lycée de Garçons de Sousse où il obtint son BEPC et son baccalauréat de Philosophie ; à l’École Normale Supérieure de Tunis il fut licencié d’Histoire avec le Prix Présidentiel ; à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Reims il obtint son doctorat de 3 ème cycle en histoire et civilisations qu’il paracheva par un doctorat d’État (en histoire et civilisations) décerné par la Faculté des Langues (l’Université de Lyon III).

Il enseigna le soufisme et l’histoire à l’Institut Supérieur de Théologie de Tunis.

BIBLIOGRAPHIE

En France

Rêves Échancrés, Poésie 50.000, Visions Brumeuses, Réminiscences Brûlantes, Chants du Simoun, la Muse muse, la Muse m’use, la Muse s’use, les Transes de l’Aède, les Pantoums de ma Mère.

En Tunisie

+Poésie

Vers Léonins (256 volumes, 2012-2022), Impromptus (26 volumes, 2006-2012), la Ronde des Affamés, 1973, l’Émir du Sang, 1974, Pantoums Barbares, (4 volumes, 2003-2004), Fleurs de Sang, Chants du Muezzin, Chants Mystiques, Parfums de Sang, l’Échanson du Roi, Chants Numides, les Festins Macabres, Sang en Fleur, Condamnation (2005), Chants des Aïeux, 99 Sonnets, Chants Antiques, Chants de Carthage, Musique Discordante, Chants Ardents, Regard de Brume, Chants de l’Escabeau (2005-2014), la Myrrhe de Sirius, l’Errant du Hoggar, l’Empereur Demi-Fou, Chants de Thapsus, Remaniement des Poèmes Classiques les plus Célèbres, les Mamelles de la Nuit, Musique Aérienne, Chants du Sarrasin, Poésie Phallique, 2009, Ces Misérables du Panthéon, Poésie Éparse, Euphonie, Résurgences, Chants et Poèmes Soufiques, 2014, Chants de Barde, Chants du Grammatiste, Chants de Cadige, Chants Rubescents, Chants Profonds, Chants d’Avicenne, 2014.

+Prose

Nationalisme Tunisien, Souvenance, Transévasions, la Danse des Ombres et des Lumières, Alawisme et Madanisme, 31 Contes et Nouvelles, Transvoyances, 2015.